Zemmour explose Désir

C’était ce matin sur RTL et c’était jouissif.
Question : combien de temps la dictature socialiste va t’il le laisser à l’antenne ?

Share Button

Marine 1 – Aphatie 0

Nouvelle passe d’armes hier matin entre Marine Le Pen et le journaliste qui ne voulait pas dire son salaire.

Edit : Lire le billet de Joris Karl du 8 mars dans Boulevard Voltaire.

Share Button

Interventions médiatiques de Marine Le Pen 3 octobre 2013

Chez les deux chiens de garde de la caste médiatique bien pensante.

Chez Aphatie d’abord ce matin. Elle le renvoie bien dans ses cordes en le prenant à son propre piège : ne pas le laisser lui couper la parole quitte à ne pas répondre à ses questions débiles et recentrer l’interview sur les vrais problèmes des français.

Et chez Ruth Elkrief sur BFMTV ce soir. Où l’on se rend compte que ces journaleux sont interchangeables : mêmes questions sur des sujets dont on se fout et allusions mesquines auxquelles n’a droit que la présidente du FN.

Share Button

Affaire Meric : Aphatie et les tee shirts du FN, suite

Aphatie fait son mea culpa ce matin à l’issue d’une interview langue de bois d’un obscur ministricule du gouvernement de la hollandie :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Suspense insoutenable : les super journalistes d’investigation d’RTL vont-ils retrouver Yacine ?

Aphatie / RTL, le journalisme de caniveau.

Share Button

La version des gentils gauchistes commence à battre de l’aile

Un vigile présent sur les lieux du drame est qualifié de témoin « principal » par les policiers. L’homme met en cause les quatre militants du groupuscule antifasciste auquel appartenait la victime, et plus particulièrement l’un d’entre eux. Selon ce témoignage, ce garçon, très remonté, avait des gants de boxe dans son sac et a incité les autres à se battre contre les skinheads, qui, toujours selon le vigile, cherchaient plutôt à éviter l’affrontement et à partir discrètement.
Le témoin a précisé que Clément Méric aurait déclaré à propos des skinheads : « Ce sont des gens qui ne devraient même pas être vivants. » Il maintient toutefois que le jeune étudiant n’était pas le meneur, et que si son camarade ne l’avait pas poussé à se battre, rien ne serait arrivé.

Le point

Et les médias de commencer à parler de légitime défense.

Share Button

Le soufflet retombe

Après des tentatives éhontées de récupération de la gauche et de la droite, le soufflet est retombé.

Ainsi, hier soir, lors d’une manifestation organisée sur les lieux de la rixe ayant entrainé la mort de la petite frappe gauchiste du militant antifasciste au visage poupin Clément Méric, on a vu successivement la pourriture du Front de gauche Corbière hué par la foule, NKM insultée par les forces de progrès d’extrême gauche, son double Hidalgo exfiltrée discrètement et le repris de justice Harlem Désir faire dans son froc et courageusement renoncer à affronter les nervis de la Place St Michel.

Les participants d’extrèèèèème droââââte à la bagarre ont été interpellés. Mais le discours médiatique a évolué, après le « lâche assassinat » on commence maintenant à parler de rixe qui aurait mal tourné…

Dire que si c’était un mal-pensant qui avait été la victime dans cet histoire, cela aurait au mieux fait l’objet d’un entrefilet dans la presse et n’aurait même pas été évoqué à la télé.

Ah, au fait, Yacine, il est introuvable aujourd’hui par nos journalopes d’RTL ?

Share Button