Démocratie en péril

Notre démocratie est en péril et la République en danger, cette même République dont ils ne cessent de se gargariser et dont ils foulent aux pieds les principes les plus sacrés.

Sous couvert de prévention, en se dotant d’un puissant arsenal d’outils de renseignement, le projet de loi de lutte contre le terrorisme présenté le 19 mars en Conseil des ministres entend circonvenir l’ennemi, qualifié d’islamo-fasciste par le pouvoir socialiste et dont les beaux esprits n’ont pas saisi qu’il confond dans l’infâme, et à égalité, l’islamisme et le frontisme, le FN se voyant toujours qualifié, contre toutes évidences, de fasciste.

Le point crucial de cette loi des suspects dont je rappelais qu’elle était inéluctable dans un pays menacé par une forte minorité religieuse qui ne veut pas s’assimiler (« l’islamisme engendre la paranoïa, un contrôle policier généralisé et le même régime des suspects ») tient aux conditions de sa mise en œuvre.

En se passant du contrôle des juges, dans le cas de « violences collectives pouvant porter gravement atteinte à la paix publique », le pouvoir aura les mains libres. On ne saurait faire formulation plus floue. Les émeutes de 2005 dans les banlieues, les violences des Bonnets rouges ou celles des agriculteurs rentreront dans le champ d’application de la loi, loin de toute menace terroriste. On se sert déjà du risque (présumé) de « trouble à l’ordre public » pour interdire les manifestations de Pierre Cassen ou les spectacles de Dieudonné.

Cette loi servira surtout quand le FN s’approchera trop près du pouvoir, et que des violences sporadiques ou généralisées seront à prévoir, de la part de ceux qui n’accepteront pas le verdict des urnes, agents provocateurs à la solde des socialistes ou idiots utiles qui croiront à l’advenue d’une nouvelle peste brune. Ces violences permettront d’accuser le FN de menacer la paix publique et d’engager des mesures d’exception à son encontre.

Cette loi n’est que l’ultime épisode d’une tendance continue à la répression policière, au contrôle de la population et à la restriction des libertés fondamentales que j’annonçais après les attentats du début d’année et qui vont bien au-delà d’un Patriot Act à la francaise, du fait:

– des lois déjà existantes sur l’incitation à la haine et autres lois mémorielles qui ont annihilé le débat public, par l’autocensure et la menace des tribunaux ;
– des restrictions aux libertés d’expression, d’association ou de manifestation déjà en vigueur ;
– des manipulations du cadre des scrutins pour minorer les gains électoraux des adversaires ;
– des fatwas médiatiques lancées contre des intellectuels, nos Socrate modernes, pour cause de déviance idéologique et de corruption des esprits (appelée « lepenisation ») ;
– de la virulence et de la stigmatisation que revendique le Premier ministre contre le FN.

Manuel Valls est un danger pour notre pays. Que ce soit lui comme Premier ministre qui puisse autoriser l’usage de moyens de renseignement hétérodoxes sans contrôle des juges est de nature à nous inquiéter plus qu’à nous rassurer. Frondeurs et écologistes qui n’ont pas voulu faire partie de son gouvernement doivent bien connaître le personnage pour avoir voulu s’en démarquer. Sur le coup, il faut compter avec la gauche libertaire pour contrer notre Clemenceau de pacotille et ses soutiens de l’UMPS dans la défense de nos libertés.
Stephan A. Brunel

Via Boulevard Voltaire

Share Button

Non à la censure sur internet !

Monsieur le Premier ministre,

Le 6 février dernier, Mme Taubira, Garde des sceaux de votre gouvernement, a publié un décret permettant le blocage administratif des sites internet.

Officiellement, ce décret concerne la lutte contre le terrorisme. Cependant, cette décision nous semble extrêmement inquiétante pour les libertés publiques.

L’administration s’arroge ici un pouvoir qui relève de la justice, au mépris de la séparation des pouvoirs.

Et on voit mal pourquoi elle s’arrêterait aux sites faisant l’apologie du terrorisme. Comment ne serait-elle pas tentée de bloquer, de proche en proche, tous les sites internet qui auront le malheur de déplaire au pouvoir en place?

Au demeurant, il est très improbable que ce blocage gêne les terroristes eux-mêmes.

Et, si, par impossible, il y parvenait, quel serait l’intérêt de vaincre les terroristes qui attaquent nos principes et nos coutumes, et, en particulier, notre liberté d’expression, si nous le payions précisément de l’abandon de ces principes?

C’est pourquoi, Monsieur le Premier ministre, nous vous demandons instamment de retirer ce décret inutile pour lutter contre le terrorisme et dangereux pour nos libertés.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de notre haute considération.

Signer la pétition

Share Button

Les coups de menton ne suffisent plus.

La cote de popularité du caudillo de Matignon s’effondre.

Share Button

Une nuit de la Saint Sylvestre apaisée

Black-out total dans les médias nationaux sur les « festivités traditionnelles » de la Saint Sylvestre dans les quartiers islamisés sensibles des grandes métropoles du Frankistan.

Que ce soit dans le Figaro, le Parisien, le Monde , BFMTV il ne s’est rien passé, pas une voiture brûlée, nulle part, nada. Merci Mr Valls, grâce à vous, cette détestable habitude a été éradiquée. Notre beau pays est désormais un pays apaisé grâce à notre président adoré et son fidèle ministre de l’Intérieur.

Oh, en cherchant bien dans la presse régionale, on arrive bien à trouver quelques débordements festifs à Strasbled Strasbourg, ou dans le Nord mais on est loin des chiffres des années passées !

Gloire à Manuel Gaz, hourra pour le stagiaire de l’Elysée et bonne année 2014.

Ps : et fdesouche est indisponible. Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Share Button

Loi Taubira interdisant le port du bonnet

Le 11 novembre 2013, après plusieurs semaines de contestation contre la République Socialiste Française et sa politique fiscale, un coup terrible a été porté à la démocratie. Non, il ne s’agit pas des coups de couteau portés à un élu UMP ce même jour, mais des huées et des sifflets à l’encontre du chef de l’État. Face à cette attaque gravissime, insupportable, qui remet en cause le fondement même du pacte républicain entre les Français et leur élite, le Président promulgue une loi juste et équilibrée visant à rétablir la paix dans le pays.

Article 1

Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue ou adopter une attitude destinée à manifester son opposition à François Hollande, Manuel Valls, Christiane Taubira, Vincent Peillon ou tout autre ministre du gouvernement ou plus généralement à la religion socialiste.

Article 2

I. ― Pour l’application de l’article 1er, l’espace public est constitué des voies publiques ainsi que des lieux ouverts au public ou affectés à un service public.

II. ― L’interdiction prévue à l’article 1er ne s’applique pas si la tenue est prescrite ou autorisée par des dispositions législatives ou réglementaires, si elle est justifiée par des raisons de santé ou si elle s’inscrit dans le cadre de l’apologie de la religion socialiste.

Est, par exemple, autorisé le port du sein nu dans les églises ou sur la voie publique s’il est accompagné de slogans ou d’actes de violence à l’encontre des opposants au régime. La nudité est également autorisée sur la voie publique lors des manifestations de lobbies visant à promouvoir le mariage homosexuel ou plus généralement la propagande socialiste. Dans ce cadre spécifique, le port de plumes dans les fesses devient alors obligatoire.

Article 3 : Du bonnet rouge

Le bonnet rouge est strictement interdit sur l’ensemble du territoire national à compter de ce jour. Il est en effet devenu le signe évident de rassemblement d’un trop grand nombre d’opposants et il provoque des réactions incontrôlables et violentes de la part des policiers. Le bonnet rouge est donc devenu une menace contre la République (1).

Le gouvernement socialiste, soucieux d’assurer l’égalité de tous citoyens devant la loi, comme lors du mariage pour tous, décide également d’interdire tous les bonnets qu’ils soient bleus, blancs ou rouges ou de toute autre couleur.

Toutes les mairies devront donc procéder à l’enlèvement immédiat du bonnet phrygien des Marianne républicaines afin de donner l’exemple.

Toutes les Marianne encore coiffées du bonnet rouge dans un délai de 3 jours à compter de la parution de la présente seront placées en garde à vue.

Une attention toute particulière devra être apportée à la surveillance de l’espace public pendant la fête religieuse de Noël. Une note des renseignements généraux indique en effet qu’un nombre important d’intégristes catholiques s’apprêtent à infiltrer les centres commerciaux avec un bonnet rouge auquel ils ont ajouté un pompon blanc afin de contourner la loi. Leur objectif est clair : ridiculiser le gouvernement en distribuant des cadeaux et dénoncer la religion socialiste officielle qui consiste au contraire à n’en faire aucun. Toute personne apercevant un bonnet de ce type devra immédiatement la dénoncer aux forces de police sous peine d’être accusée de complicité de déstabilisation de L’État Socialiste.

Tout personne affublée d’un bonnet rouge à pompon blanc qui, en plus, porterait une barbe blanche sera immédiatement placée en garde à vue et déférée en comparution immédiate.

Article 4 : des T-shirts

Le T-shirt rose ou bleu floqué est interdit. Son port est une atteinte insupportable à la religion officielle qui instaure le droit au mariage et bientôt à la PMA et la GPA pour les couples homosexuels.

Ici encore, soucieux de rappeler que le socialisme à la française, c’est l’égalité pour tous, le port du T-shirt en général est interdit. Le port du sein nu devient obligatoire sur l’ensemble du territoire. Ceux qui n’ont pas de sein ne pourront plus sortir de chez eux sans une autorisation spéciale, ce qui va concourir à la promotion des femmes dans l’espace public. Des faux seins seront toutefois mis en vente dans toutes les perceptions publiques au prix de 7 500 euros la paire afin d’assurer l’égalité des citoyens devant la loi et de renflouer les caisses vides de l’État.

Article 5 : de la liberté de la presse

Suite à la une honteuse du journal Minute affirmant que Madame Taubira, « maligne comme un singe », « retrouve la banane », il sera désormais strictement interdit d’accoler ces qualificatifs à toute personne de couleur noire sous peine de poursuites pour injure publique à caractère racial.

Dans la République Socialiste Française, il est désormais permis d’affirmer que les Roms, les Arabes ou les Juifs sont malins comme des singes et qu’ils ont retrouvé la banane, mais écrire cela pour des Noirs sera désormais passible des tribunaux.

Les citoyens de couleur noire ont désormais interdiction d’être malins comme des singes, mais également de porter la banane en guise de sourire. Ça c’est de la protection des minorités, non mais. Du coup, on interdit aussi les bananes dans l’espace public français.

Article 6

La banane sera désormais remplacée par la quenelle.

Article 7

Tous les médias grand public n’ayant pas appelé à voter François Hollande en 2012 sont interdits. Par conséquent aucun média n’est interdit.

Article 8

Seuls la discrimination, le racisme et l’incitation à la haine raciale contre les Roms sont autorisés, particulièrement pour le ministre de l’Intérieur et de la propagande.

Article 9

Les sondages concernant la popularité du chef de l’État et de son gouvernement sont désormais interdits. Ils représentent une remise en cause insupportable du suffrage universel et de la démocratie.

Article 10

La méconnaissance de l’interdiction édictée à l’article 1er est punie de l’amende prévue pour les contraventions de deuxième classe.

L’obligation d’accomplir le stage de citoyenneté mentionné au 8° de l’article 131-16 du code pénal peut être prononcée en même temps ou à la place de la peine d’amende. Le stage de citoyenneté peut être remplacé par un stage chez les Femen ou chez Pierre Bergé.

Article 11

La présente loi s’applique sur l’ensemble du territoire de la République.

Article 12

La présente loi sera exécutée comme loi de l’État.

Fait à Paris, le 11 novembre 2013.

François Hollande

Par le monarque de la République :

Le Premier sinistre,
Jean-Marc Ayrault
La sinistre d’Etat, garde des sceaux,
sinistre de l’injustice et des libertés,
Christine Taubira
Le sinistre d’Etat, sinistre de l’intérieur,
sinistre de la propagande socialiste
Manuel Valls

Nouvelles de France

Share Button

11 novembre : ce que BFM et I-Télé ne vous ont pas montré

via info-libre.fr

Share Button

Emploi du temps au collège

En république socialiste française :

Share Button

Nicolas Doze : debriefing de l’interview de pépère sur TF1 le 15-09-2013

Share Button

La dictature socialiste en action

Nous apprenons incidemment qu’un ressortissant norvégien, qualifié par les sbires de Gazolito et les médias à la botte de l’état socialiste de néo-nazi, vient d’être arrêté « préventivement ».

« agir avant, et non pas après »….mais « ni cible, ni projet identifié »
El Caudillo Manolito Gaz ™

Superbe. Des déclarations qui justifient dans une dictature toutes les mesures coercitives du pouvoir envers la liberté d’expression.

Reprenons les termes du torche-cul de l’AFP repris par Orange : un norvégien (hummmm…déjà), blond (argh…), musicien de black metal, sataniste, enfants pas scolarisés ( sous entendu dans le système soviétoïde appelé éducation nationale), destinataire du manifeste d’Anders Breivik, possédant des 22LR (des armes de guerre donc  😈 ) et comble de l’abomination, ayant appelé à voter Marine Le Pen sur son blog. La boucle est bouclée, l’amalgame est établi : Marine Le Pen=néo-nazi=retour des HLPSDNH.

Question : Manu le chimique sera-t-il aussi intransigeant avec la gangrène islamique qui sévit dans les zones de non-droit et la délinquance africaine quotidienne qui pourrit la vie de nos concitoyens bien plus qu’un illuminé inoffensif retiré au fin fond de la Corrèze ?

Post scriptum : loin de moi l’idée de défendre les opinions de cet homme dont, une fois de plus, nous ne connaissons rien hormis ce qui nous est décrit via le prisme de la désinformation « journalistique » franchouille. Apparemment, il a commis un meurtre par le passé. Dont acte. Il a payé.

Share Button

Intervention des Hommen

Magnifique déclaration des Hommen Place Dauphine dimanche 23 juin.

Via La mouette rieuse relayé également par Boreas et Le salon beige

Alors si on fait les comptes:

Vous faites adopter une loi qui viole les droits de la majorité et des plus vulnérables pour plaire à un lobby qui représente la minorité d’une minorité.

Vous manipulez les sondages en dissociant les questions de mariage et d’adoption quand la loi porte sur les deux ensemble.

Vous ignorez des centaines de milliers de personnes descendues pacifiquement dans la rue à plusieurs reprises et falsifiez les chiffres de leurs mobilisations.

Vous foutez au panier une pétition historique de 700 000 signatures.

Vous accélérez le calendrier législatif pour prendre de vitesse les opposants.

Vous refusez d’organiser un référendum en invoquant le fait que l’article 11 ne prévoit qu’on y ait recours que pour les questions sociales et non sociétales; alors même que le terme « sociétal » est un néologisme qui n’existait pas en 58, et que la commission choisie pour examiner le texte à l’assemblée est précisément la commission des affaires SOCIALES.

Vous laissez des racailles de flics en civil malmener des jeunes filles et tabasser des gamins de 14 ans.

Vous refusez aux maires leur droit à l’objection de conscience en les menaçants de 7 ans de prison.

Vous faites coffrer des promeneurs parce qu’ils portent un sweat de la Manif.

Vous multipliez les détentions arbitraires et les procédures abusives.

Et maintenant vous foutez en taule un étudiant qui est allé chanter la Marseillaise sur les Champs Elysées…

Mais continuez M. Hollande! A ce train-là vous finirez par faire tirer sur la foule…

Continuez mesdames et messieurs les juges, ministres, chroniqueurs et autres bonnes consciences subventionnées! Bientôt vous réhabiliterez la gégène…

Continuez! Vous êtes en train de forger une génération de résistants.

Vous croyez n’avoir à faire qu’à des cathos réacs mus par leur sentiment religieux? Vous êtes mal! L’ordre naturel qu’ils défendent est universel et vos coups de tonfa ont trempé leur conscience politique. Ils ont compris que ce mariage homo était le fruit vénéneux d’un arbre pourri par le mépris du peuple, la propagande médiatique et la dictature des minorités. S’ils pointent encore le fruit, ils pensent désormais à couper l’arbre. Et demain ils rallieront à eux le pays réel qui ne supporte plus votre condescendance.

Continuez! Votre société utopique ne fait plus rêver. Notre génération en a soupé de votre progrès. Nous avons vu où mène votre libération des mœurs, votre marché-roi et votre relativisme déguisé en ouverture d’esprit. Nous sommes les enfants du divorce de masse, de la gay pride et de l’adultère en publicité dans le métro. Nous ne voulons pas de vos vies de merde de cocus compréhensifs et de working-girl dépressives.

Continuez! De toute façon vous avez déjà perdu… Déjà Cohn-Bendit est tombé, le monde dégueulasse qu’il incarnait le suit. Votre activisme n’y changera rien, c’est du bouche-à-bouche à un cadavre.

Share Button