M. Valls, allez-vous participer au bain de sang de l’Aïd ?

Questions à Monsieur Emmanuel Valls, Premier Ministre de la République Française :

Monsieur le Premier Ministre, de le même manière que vous allez, en chaussettes sur d’épais tapis marocains, déguster dans maints endroits de France, la semoule, le poulet et les subtiles pâtisseries orientales qui célèbrent la rupture du jeûne du Ramadan, irez-vous, cette année, assister à l’égorgement des moutons que vos hôtes apparemment préférés (en matière de religion) s’apprêtent à sacrifier en masse pour fêter leur Noël à eux, assez différent, vous l’admettrez, du nôtre ?

Est-il dans votre projet d’écouter le discours calibré des dits hôtes, susurré à votre complaisante oreille entre deux bouchées de miel, au moment où, par dizaines de milliers, des ovins sentiront la lame du sacrificateur (ici un enfant de quatre ans, de quatre ans, Monsieur Valls ! Allez-vous montrer ça à vos propres enfants ? Ca se passe en France, nom de Dieu, en France !) caresser de plus en plus étroitement leur trachée, leurs veines, puis leurs artères carotides, ces précieux vaisseaux maintenant leur faible mais néanmoins patente capacité d’envisager l’avenir ?

Egorgementaid2

Avez-vous l’intention, regardant ces rouges rivières couler devant les mosquées où vous avez pris l’habitude d’honorer des coutumes, des pratiques, une supposé éthique et cette abstraction morbide que l’on nous impose comme étant une spiritualité, le tout totalement importé de l’étranger et visant ni  plus ni moins à s’imposer,  jour après jour, heure après heure, aux nôtres, avez vous l’intention, disais-je, de continuer à nous abrutir collectivement, jour après jour, heure après heure, de la stupide, répétitive et creuse litanie sur leur innocuité pour ce qui nous sert encore, bon an-mal an, de civilisation ?

N’avez-vous pas le sentiment, Monsieur le Premier Ministre, que vos gesticulations sous les dômes et les minarets de la puissance montante commencent à sérieusement gripper (entre autre signes éveillant la méfiance pour le moins, et l’hostilité de plus en plus), la sympathie que les Français ont longtemps eu pour leurs immigrés, ceci dès lors que la pratique de la gorge ouverte, cautionnée par l’abyssal silence de la communauté musulmane profonde, tend à remplacer, un peu partout dans le monde et désormais tout près des dits Français, de leurs femmes, de leurs enfants et même de leurs contrôleurs fiscaux, celle de l’hospitalité normalement due à l’étranger en transit, fut-ce en zone « sensible » ?

N’est-il pas temps pour vous, Monsieur Valls, de considérer les choses telles qu’elles sont aujourd’hui, en vérité ? Ecoutez, regardez, comprenez, vous en êtes bien sûr capable et même, vous avez depuis longtemps vu, entendu et compris. Ces choses terrifiantes  galopent vers nous sous les traits d’une guerre déclenchée il y a déjà quelque décennies. Elle fut longtemps niée par les innombrables pleutres qui vous servent la soupe, mais certes pas par les lucides dont je m’honore d’être. Et voici que son écho jusqu’ici lointain emplit soudain les oreilles de vos compatriotes comme le son du tocsin l’espace de nos campagnes autrefois, à l’heure des périls vitaux. Entendez-vous le tocsin, Monsieur Valls ? Les Français, je crois, retrouvent ces jours-ci les entêtantes sonorités de ce signal d’alerte brusquement rajeuni. C’est la meilleure nouvelle depuis Septembre 2001.

Alors, Monsieur le Premier Ministre, plutôt que d’aller (dans des sanctuaires que jalousent, croyez le bien, les Chrétiens, les Bouddhistes et les Juifs envers lesquels vous manifestez ainsi avec quelque excès votre mépris) partager des repas diplomatiques avec des gens qui s’en foutent complètement aux tréfonds d’eux-mêmes, n’êtes-vous pas encore persuadé, à l’heure où l’on cherche encore les restes d’Hervé Gouedel, qu’il y a mieux à faire que ces agapes pour sauver ce qui reste de la puissance républicaine de la France, ce précieux capital qu’une succession de princes corrompus, désinvoltes et absolument coupables a jeté aux chiens de garde de la barbarie qui vient ?

Alain Dubos

M. Valls, allez-vous participer au bain de sang de l’Aïd ?.

Share Button

Thunderstruck

Je connaissais pas ces deux croates.
Vraiment excellents.

Share Button

Charlotte Dujardin

Double championne du monde de dressage en individuel aux Jeux Equestres Mondiaux en Normandie et médaille d’argent par équipe pour la Grande Bretagne.

Le tout sur Valegro, KWPN de 12ans.

Share Button

Il est où l’avion ?

Pas une seule journée sans que Pépère ne nous ridiculise à l’international.

Aujourd’hui au sommet de l’OTAN au Pays de Galles.

Share Button